Cinq victimes d’attaque d’un requin en moyenne par an. A l’inverse, le nombre de ces poissons tués ou plutôt massacrés chaque année par les mains de l’Homme va nous faire demander si cet animal aquatique est menacé d’extinction. L’humanité se montre indifférente à propos de ce sujet tout en sachant que cet acte de massacre est monstrueux, cruel et surtout inutile. Mais la cruauté de l’Homme n’est pas tournée qu’à l’encontre des requins, elle vise tous les êtres vivants et particulièrement l’Homme lui-même.
En effet, l’être humain, est assoiffé par la recherche de la supériorité. Il est satisfait lorsqu’il se trouve supérieur ou plus important que son semblable. Ce « besoin » a rendu les choses de plus en plus graves. L’Homme est inhumain, il cherche n’importe quelle différence pour nous diviser, nous classer et surtout nous séparer et a depuis ceci a engendré la discrimination quelle que soit sa base : le sexe, la race, les croyances… Alors que certains de ces victimes de discrimination ou plutôt certaines de ces différences ne sont pas un choix !

Depuis quand le sexe était-il un choix ? Depuis quand la couleur était un choix ? A quoi bon vivre pour être ensuite opprimé(e) ?

Définition étymologique et juridique de la discrimination

Ces types de question sont multiples mais ont une raison et c’est parce que ces personnes vont subir les conséquences de choses qui sont innées en elles.
De toute l’Histoire de l’humanité et jusqu’à présent la discrimination est présente et persistante. La discrimination n’engendre que la haine et la haine n’engendre que la haine. Voici ce que l’ouvrage Le Robert nous propose comme définition de la discrimination « Le sens du terme est à l’origine neutre, synonyme du mot « distinction », mais il a pris dès lors qu’il concerne une question sociale, une connotation péjorative, désignant l’action de distinguer de façon injuste ou illégitime, comme le fait de séparer d’un individu ou un groupe sociale des autres en le traitant moins bien. » De cette définition on peut remarquer l’utilisation des termes comme injuste et illégitime, expliquant ainsi que la discrimination doit cesser et que l’Homme doit surmonter cette étape parce que avec la discrimination vient le complexe d’infériorité, la tristesse et la colère.C’est ainsi que la discrimination a engendré des conflits innombrables et des millions de morts et des milliards de victimes. On ne fait pas la guerre à notre semblable, il faut des critères de différences pour déclarer la boucherie.
L’article 225-1 du code pénal français énumère les types de discrimination « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques ou entre les personnes morales sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique , de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique , apparente ou commune de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé , de leur perte d’autonomie , de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques , de leurs mœurs de leur orientation sexuelle , de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques , de leurs activités syndicales, de leur capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée , à une ethnie, une nation , une prétendue race ou une religion déterminée. »
Aucun de ces 21 critères de discrimination de doit être responsable ou à l’origine de querelle, d’un différend ou même d’un changement de comportement. Malgré toutes ces différences, on est tous des êtres humains et c’est l’humanité qui nous unis. Je crois qu’il n’y a qu’une seule race sur terre et c’est la race humaine. Je crois qu’on est tous égaux et qu’on doit tous avoir les mêmes opportunités dans la vie. Aucun de ces 21 critères de discrimination ne doit être comme une restriction ou comme un obstacle dans la vie.
Rappelons que toute sorte de discrimination peut avoir des conséquences négatives sur les performances et sur l’estime de soi. Que ça n’engendre que le malheur, le découragement et le désespoir. Que ça n’engendre que le mal, la peine et la souffrance. Toutefois, la discrimination se manifeste aujourd’hui principalement par la misogynie, le racisme et l’homophobie.

Appel à l’égalité entre l’homme et la femme:

C’est ainsi que le rôle de la femme doit être renforcé, qu’on doit encourager les femmes à faire ce qu’elles veulent sans restriction aucune, sans aucun obstacle ou barrière qui les bloque. Que toute forme de misogynie qui exprime le mépris, voire la haine d’une personne pour le sexe féminin doit être éradiquée, supprimée ou bannie. Qu’il n’y a plus de machisme lorsqu’on se réfère plus précisément à l’idéologie fondée sur l’idée que l’homme domine la femme et qu’à ce titre il a droit à des privilèges de maitre. Qu’il n’y a plus de tâches traditionnellement attribuées aux femmes, comme le travail domestique, qui était et reste dans certains pays considéré portant atteinte à la virilité. Qu’en aucun cas, l’homme serai supérieur à la femme ni en intelligence, ni en culture, ni dans la science, les arts et ni dans la politique. Surtout les croyances culturelles qui doivent être écartées sur la manière dont les hommes et les femmes devraient se comporter et qui touche des domaines multiples tels que les couleurs (exemple : rose pour les filles, bleu pour les garçons) ou encore les métiers (exemple : docteur pour les garçons, infirmière pour les filles) Ces perceptions guident les perceptions que les gens ont d’eux-mêmes et des autres, leurs comportements, leurs préférences et forment leur vision du monde social. Ils apparaissent dès l’enfance et persistent à l’âge adulte.

La question de la discrimination raciale

C’est ainsi que je rappelle avoir écrire qu’il n’y a qu’une seule race sur terre, qu’il n’y a pas des catégories de personnes qui sont intrinsèquement supérieurs à d’autres. Cette hostilité envers une autre appartenance culturelle et ethnique se traduit par des formes de xénophobie ou d’ethnocentrisme doit être surmontée. Rappelons que les idéologies racistes ont servi de fondement à des doctrines politiques conduisant à pratiquer des discriminations raciales, des ségrégations racistes ou ségrégation ethniques et à commettre des injustices et des violences allant jusqu’au génocide. Certaines formes d’expression du racisme, comme les injures racistes, la diffamation raciale, la discrimination sont considérées comme délits dans certain nombre de pays, le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit ! Actuellement, le terme de race reste toujours d’usage courant dans certains milieux et le racisme se manifeste toujours que les cinq continents sous des formes plus ou moins directes. Après des études et recherches diverses au sein de la génétique, la théorie de l’existence des races humaines a été définie par des scientifique comme arbitraire, subjective et non pertinente, du fait de l’impossibilité de classifier telle ou telle personne dans une race présupposée. La publication de la « déclaration sur la race » en 1950 par l’UNESCO encouragea nombre de biologistes à rappeler régulièrement l’absence de validité scientifique de la notion « races humaines ». Les pratiques racistes constituent une violation des droits de l’Homme et sont réprimés par nombreux pays parfois sous l’appellation de hate speech ou « discours de haine ». Pour la plupart des pays occidentaux, la discrimination et le racisme sont beaucoup plus que des délits, punis pénalement et ça devrait être le cas dans tous les pays. « L’éradication de ces comportements est une tâche prioritaire de la communauté internationale et prie instamment tous les gouvernements de prendre des mesures efficaces pour les prévenir et les combattre. » C’est ce qu’a indiqué l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1993.

C’est ainsi que la communauté LGBT doit être respectée et les pratiques homophobes pénalisées. L’homophobie peut aller jusqu’au meurtre ou plus souvent à la condamnation à mort institutionnalisée, notamment en Afrique et au Moyen Orient. Le meurtre n’est pas la violence la plus répandue, il faut compter au titre des violences dues à l’homophobie surtout les passages à tabac, des voies de fait, des insultes. L’injure homophobe est très commune, bien que souvent démotivée : des expressions comme pédé, tapette ou encore enculé sont fréquentes  dans les milieux scolaires ce qui participe à l’entretient d’une homophobie ordinaire.
De nos jours, les actes homosexuels sont passibles de peine de mort en: Afghanistan, Arabie Saoudite, Iran, Nigeria, Mauritanie, Soudan et Yémen. Hormis les peines de prison, certains pays pratiquent une homophobie d’Etat, refusant d’appliquer les droits constitutionnels alors qu’ils reconnaissent des droits de l’homme et favorisent la persécution et l’agression physique, tel qu’au Maroc, Mars 2016 : un couple homosexuel ayant été agressé et battu à leur domicile privé, l’un d’eux a été condamné à 4 mois de prison ferme pour actes actes contre nature tandis que les agresseurs ont été condamnés à deux mois avec sursis. L’appartenance à la communauté LGBT ne rend pas une personne moins humaine, il n’y a aucune raison pour considérer ses membres moins humains ou moins importants que des personnes hétérosexuelles.

Pour une humanité plus humaine

humanity1.jpg

Il n’y a aucune raison pour toucher à la dignité  physiques ou morales des autres personnes et doivent être traitées comme le reste du monde.
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble c’est leur sottise et non leurs différences. Nous sommes tous des êtres humains, aucun n’est plus important que d’autre et aucun n’est plus humain qu’autre. On doit tous alors respecter l’humanité qui est en nous et surmonter nos différences. Parce que la différence n’a jamais été le problème dans le monde c’est l’intolérance qui l’est et parce que ça ne sert à rien de réprimer une personne pour sa différence que pour lui faire du mal. Arrêtons de blesser et soignons pour une humanité plus humaine.

Omar Kardous, Etudiant en 2éme année Licence Fondamentale en Droit Public.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s