L’histoire de l’être humain n’a rien été autre que des guerres. Depuis l’existence de l’humanité, les conflits, révoltes et batailles étaient toujours présents et persistent jusque là. Avec la guerre il y a toujours des vainqueurs. Ces derniers ont du profit, des gains divers certes, que ce soient de nouveaux territoires, des ressources naturelles, des esclaves à  un moment donné de notre passé. Ce n’est que depuis un siècle et demi que l’esclavage a été aboli.

Mais la guerre n’est-t-elle rien d’autre qu’une abomination parmi les Hommes?

En effet, J’ai parlé juste avant des profits de la guerre mais ses effets néfastes sont là et sont beaucoup plus graves et ce, des deux côtés. Entre autre, les pertes sont présentent du côté des perdants comme pour celui des gagnants. Des morts, massacres , des pertes du patrimoine de l’humanité matériel et immatériel. Des monuments historiques détruites, des sites archéologiques anéantis, des figures et personnages historiques à jamais disparus dans le néant ! Des civilisations supprimées et des cultures à jamais effacées de l’Histoire. Cela représente, d’un point de vue strictement culturel, déjà des pertes qui sont énormes, massives, immenses et irréparables.

Les dommages humains sont aussi atroces, avec des millions et des millions de morts, des innocents, des enfants, des personnes qui n’ont rien vu de la beauté de la vie. Un massacre, une boucherie, des atrocités. Qui sont ces morts après tout ? Ce sont des paysans, des personnes pauvres, des ouvriers, des personnes jugées “moins importants” et “moins utiles” à la société. Ce sont toujours ces personnes qui voient les ténèbres, l’obscurité et l’enfer.

Ah, l’injustice… Tellement de vies perdues, disparues à jamais et pourquoi en fait? Ces vies valent-elles les coûts de la guerre? Destructrice ? La guerre l’est certes, et ce sont des intérêts politiques et économiques qui y sont derrières. Mais rien ne peut réparer tout ça, une vie perdue n’est jamais indemnisable. Qui peut réparer ça? Rien, rien ne vaut la valeur d’un être humain. Imaginons si ces personnes victimes sont les êtres les plus proches de nous, nos parents, frères et sœurs. Ah la monstruosité et l’horreur des guerres. Qu’apporte la guerre en fin de compte ? Rien que la tristesse, la désolation, la peine… Avec ces dégâts irrémédiables. Pourtant cette conflagration existe toujours. C’est absurde et accablant, tristement avoué. Des Maisons brûlées et pillées, des hôpitaux, écoles, musées, habitations.. Tout un patrimoine détruit.

Résultant à une immigration massive, des réfugiés et des immigrés clandestins, et des personnes déplacées et de nouveau la polémique relative au racisme voit le jour. “On ne veut pas de ces personnes chez nous !”  Dit le monde, sans connaitre les horreurs vécus, sans connaitre ce que ces personnes ont dû vivre pour arriver à ce stade. prenons l’exemple de la Seconde Guerre Mondiale qui a été marquée par l’horreur et la souffrance. La découverte des camps de concentrations a traumatisé la population en lui montrant les véritables victimes de la guerre. Ce sont des civils qui ont pour seul faute été différent des autres par leurs couleurs de peau ou par leur religion. Ces quelques 6 000 000 d’innocents ont été renvoyés de chez eux pour arriver à des endroits inconnus où ils seront brûlés, gazés et où ils moururent de faim.

Des dégâts économiques aussi où il y a des villes détruites, des perte d’argent qui entraînent de nombreuses crises économiques. Ces dernières sont marquées par la hausse des impôts et de fortes inflations ce qui a rendu la vie encore plus difficile, compliquée, insurmontable et pénible. Des dégâts enfin sur l’environnement, on arrive au point où on nous dit qu’un autre bombardement  nucléaire aura pour des conséquences néfastes sur l’atmosphère qui menacera l’existence de l’humanité et de tous les êtres vivants. De plus, les dommages sur les océans, les terres, l’écologie ne sont en aucun cas indemnisables. La guerre de nos jours n’affecte pas seulement une population ou une certaine région ou zone géographique, elle a pour risque  la fin de la vie sur notre planète ce qui est grièvement alarmant ! Et là on regarde ces tensions politiques existantes et nous restons indifférents. Je n’ai jamais cru que l’être humain pouvait oublier aussi facilement le fléau des guerres. Ces conséquences seront peut être notre fin !

 

*Photography © Fabio Bucciarelli

Advertisements